61,2% des foyers français sont donateurs - Acxiom

Posted by | September 23, 2011 | Communiqués de presse

Paris le 23 septembre 2011 –  Contrairement à l’économie mondiale, les dons financiers ne connaissent pas la crise. C’est ce que démontre la dernière étude d’Acxiom, expert en connaissance client et ciblage marketing, sur les pratiques des foyers français en matière de donation. A l’occasion de la journée nationale de l’engagement bénévole, Acxiom fait le point sur l’implication financière des français dans les grandes causes humanitaires. Sur la base des données issues de sa Grande Enquête sur la Consommation des foyers français1, Acxiom révèle un nombre élevé de donateurs en France malgré la conjoncture, accentué par la montée en puissance des dons via Internet.

Le donateur type privilégie la recherche médicale  

Selon les données Acxiom, le donateur type est principalement senior et plutôt aisé.  Sur l’ensemble des individus ayant déclaré faire des dons à des associations, 38,1% ont plus de 65 ans et 41% disposent de revenus supérieurs à 2 300 € net par mois.

Malgré les difficultés économiques, les chiffres démontrent ainsi une générosité immuable de la part des foyers français. En effet, le nombre de foyers donateurs est resté stable depuis 3 ans : ils étaient 61,4% en 2007 contre 61,2% en 2010.

Parmi les causes soutenues par les foyers français, la recherche médicale arrive en première position pour 40,8% d’entre eux. Cet engagement en faveur de la médecine se retrouve également dans les intentions de dons : en 2010, 16,6% des foyers français ont déclaré vouloir faire un don à l’ARC (Association pour la Recherche contre le Cancer), 10,6% à Médecins sans frontières et 7,4% à Handicap International. Les œuvres sociales et la protection de l’enfance figurent également parmi les causes enregistrant le plus grand nombre de donateurs, avec respectivement  17,6% et 17,3% des personnes concernées.

Contre toute attente, les problématiques « d’urgence » (Haïti, Tsunami, Fukushima…) qui bénéficient généralement d’une couverture médiatique importante, ne rassemblent quant à elles que 6,6% des foyers donateurs. Dans la même lignée, l’environnement, considéré comme l’un des grands enjeux du 21ème siècle, représente la plus faible part de donations avec un taux s’élevant uniquement à 3,1%.

La part des cyber-donateurs a doublé entre 2007 et 2010 

A travers cette étude, Acxiom met en exergue une hausse importante des cyber-donateurs. Sous l’impulsion des nouvelles technologies,les dons par Internet ont ainsi connu depuis 3 ans une augmentation significative. En 2007, les cyber-dons concernaient 5,3% des foyers donateurs contre 11,7% en 2010, soit un taux qui a plus que doublé.

La montée en puissance des cyber-donateurs se fait donc au détriment du don classique par chèque envoyé par courrier. Bien qu’il reste le plus sollicité, ce mode de paiement est en perte de vitesse depuis 2007, enregistrant une baisse de plus de 8% malgré 74,9% d’utilisateurs en 2010.

En outre, le prélèvement bancaire quant à lui reste stable, choisi par 12,8% des foyers donateurs.

La segmentation Acxiom des profils les plus donateurs 

D’après la segmentation PersonicX® d’Acxiom, première segmentation descriptive et explicative du comportement de consommation des foyers français, plusieurs profils descriptifs de foyers donateurs sont particulièrement surreprésentés :

– Les « Papy cottage » (12,1%) : retraités en couple plutôt passéistes, et tournés l’un vers l’autre. Ils savourent une retraite tranquille, aboutissement d’une vie. Ils sont plutôt sédentaires, installés dans le cocon d’une maison dont ils sont propriétaires. Prévoyants et vigilants, ils anticipent leurs achats et gèrent leur budget de manière serrée. Ils craignent de manquer et sont frileux par rapport à la modernité et peu intéressés par la technologie.

– Les « Papy Brico » (5,7%) : couples de retraités des zones rurales économes et sédentarisés par choix et/ou faute de moyens. Ils ont un quotidien plutôt satisfaisant, qu’ils améliorent sur le plan alimentaire via un potager. Ils ont une vie sociale riche et variée du fait des liens tissés durant leur période d’activité professionnelle, et qu’ils entretiennent activement.

– Les « Papy & Mamy Tonic » (4,9%) : généralement veufs ou veuves, leur pouvoir économique et leur dynamisme leur permettent de choisir et de vivre de nombreuses expériences et de s’occuper d’eux. Ils ont soif de découvertes et d’aventures maîtrisées. Hyperactifs, ils sont curieux de modernité et de technologie. Leur plus grande crainte : voir leur « envol » stoppé par un aléa de santé.

– Les « Classics Solo » (4,9%) : adultes seuls et/ou avec un grand enfant au foyer, ils sont généralement centrés sur eux-mêmes et sur des activités individuelles mais sans enfermement ni égoïsme. Ils ont trouvé un rythme de croisière entre leur activité professionnelle et leur foyer. Ils aspirent à profiter, mais ne subissent pas de tension particulière. Ils se laissent un peu porter par le système sans se poser trop de questions.

Avec une expertise dédiée à la connaissance client et aux études comportementales, Acxiom dispose aujourd’hui de la plus vaste base de données consommateurs de France, constituant ainsi l’une des sources d’informations sur les ménages français les plus riches du marché. A ce jour, la Base Multicanal d’Acxiom compte 22 millions de foyers segmentés, soit 70% des foyers français, qualifiés tant sur des critères sociodémographiques que comportementaux, constitués à partir de la Grande Enquête sur la Consommation des Foyers. Acxiom s’appuie aussi sur la base des abonnés France Télécom et sur les données issues du recensement de l’INSEE, pour qualifier les 24 millions de foyers français selon leur profil PersonicX®.

Acxiom intervient dans une démarche constante d’optimisation des données personnelles et de protection de la vie privée des consommateurs.

1 L’étude est issue d’une comparaison entre la Grande Enquête sur la Consommation des foyers français effectuée en novembre 2010 et celle effectuée trois ans plutôt en novembre 2007. Ces enquêtes portent respectivement sur  345 244 et 446 727 foyers français et les échantillons obtenus ont été redressés afin d’être représentatifs de ces derniers.

En savoir plus sur Liveramp Connect Je découvre